Aboli Bibelot

spectacle

Mise en scène : Xavier Marchand

Avec : Martin-John Back, Yves-Noël Genod, Frédéric Marchand, Fabienne Compet

Lumière : Marie Vincent

Photographies : Jean-Pierre Duvivier

Production : Lanicolacheur, Théâtre des Bernardines, Les Ateliers Contemporains, TGP Saint Denis

Diffusion : Le Cargo (Grenoble), Le 140 (Bruxelles), NOuveau Théâtre (Montpellier), La Coursive (La Rochelle), Le Grutli (Genève)

Aboli Bibelot, d’après Mallarmé

Cela tombe bien lorsqu’on croit possible d’en dire, charmé par l’évidente sonorité des poèmes et leur intrigante obscurité, de trouver dans la correspondance du poète son désir de porter certains écrits à la scène, de les confronter à un public.

La première version de “L’après-midi d’un faune” et “Hérodiade” furent composés à cet effet sans résultat scénique. Le projet qui hante la fin de sa vie “le Livre” dont sont conservés les brouillons, atteste toujours du même souci “...du public-nombre disposition prix des places diffusion de l’oeuvre- y équilibrera les réflexions sur le volume lui-même et l’essence du Livre y tiendra à une correspondance de structure établi entre le texte et son public, entre la chose lue et ceux à qui elle était lue”.

Restent les seules représentations auxquelles il se soit adonné, ces célèbres fin d’après-midi du mardi rue de Rome.